Art Photographique
English
 Galerie :
  Portrait
  Flora
  Nature
  Structure
  Panorama
  Noblex
  Shanghai   Vietnam   OmManiPadmeHum   4 secondes   Indonésie   Rébellion

photo: Guy Tremblay

Quoi de neuf ?
Nouvelle série
Rébellion


Séries Rébellion

Utilisation d'une caméra panoramique Noblex

Pourquoi utiliser une caméra panoramique qui utilise la pellicule quand on peut arriver à des résultats semblables avec une caméra numérique? La principale raison est que toute ma production en noir et blanc est encore en argentique et c’est l’utilisation de la pellicule qui me donne les résultats les plus satisfaisants. De plus, l’utilisation de la caméra Noblex 135U fut une véritable révélation pour moi. La netteté d’image obtenue est exceptionnelle. Même s’il faut un certain temps pour maîtriser son utilisation, une fois habitué, c’est un véritable plaisir de travailler avec cette caméra.

Prise de vue avec une caméra de moyen format
J’utilise presque toujours des caméras de moyen format (2 ¼ x 2 ¼) pour la prise de vue. La dimension du film me permet d’obtenir un niveau élevé de détails ainsi qu’un meilleur rendu des tonalités que me permettrait un appareil 35mm. Ce type d’appareil est aussi beaucoup moins encombrant et moins lourd que la chambre photographique conventionnelle. J’utilise un film à grain extrêmement fin qui me permet un excellent rapport d’agrandissement. Pratiquement toutes ces photos ont été prises en utilisant un trépied afin d’assurer une netteté maximale.

Bassin de développement

Travail en chambre noire
Je procède moi-même au développement de mes négatifs ainsi qu’au tirage de mes épreuves. J’utilise un traitement conventionnel sur du papier fibre au chlorobromure de qualité supérieure. Le virage au sélénium ou à l’or, me permet de raffiner les tonalités. Ces traitements augmentent de façon considérable la longévité de mes épreuves (évaluée à environ 900 ans par comparaison à seulement quelques dizaines d’années pour les photos couleur) se conformant ainsi ou même dépassant les normes d’archivage les plus élevées. Afin d’assurer un traitement optimum des épreuves, chacune d’elle est lavée à l’aide du Cross-jet Achival Washerr mis au point par Alistair Inglis que je recommande fortement. Tout dépendant des années, les photos ont été agrandies en utilisant un agrandisseur à condensateur, à lumière froide (cold light) ou maintenant avec un système de diffusion (dichroïque VCCE).


Palladium Process

Tirages au platine et au palladium
En plus de mes tirages argentiques, j’offre maintenant des tirages au Platine et au palladium. Ce procédé qui existe depuis 1830 est considéré comme l’un des summums de la photographie alternative. Il est apprécié notamment pour sa gamme étendue de tonalités et de sa couleur. L’image est composée uniquement de platine et/ou de palladium, ce qui lui permet ainsi de se conserver aussi longtemps que son support (papier ARCHES Platine). C’est le procédé le plus stable qui existe en photographie. À l’heure actuelle, les tirages platine et au palladium sont de plus en plus prisés, particulièrement par les galeristes, les conservateurs de musée et les collectionneurs d’art qui les apprécient pour leur stabilité et leur beauté inégalée.

Conservation
Les photos sont placées sous passe-partout sans acide et sont maintenues en place par des coins de plastique. Le tout est incorporé dans un cadre d’aluminium et protégé par une vitre. La photo peut être enlevée facilement des passe-partout si nécessaire.

Édition
Toutes les épreuves sont limitées à des séries de 10 plus trois copies d’artiste. Des épreuves de plus petites dimensions peuvent quelques fois être offertes en séries de 25. Chaque photo est signée et numérotée au plomb au verso.

Rébellion  .  Portrait  .  Shanghai  .  Nature  .  Structure  .  Flora  .  Indonésie
Panorama  .  Noblex  .  Vietnam  .  4 secondes  .  OmManiPadmeHum
Accueil  .  Procédé  .  Énoncé  .  Bio  .  Contact  .  Liens  .  Atelier

Guy Tremblay © 2001-2017 Tous droits réservés

Valid XHTML 1.0 Transitional